Écrivez-nous!



Programme


MEQ LSP aquam trane autoworq cimco BOILEAU

BIENVENUE PROGRAMME INSCRIPTION  HÉBERGEMENT EXPOSANTS



PROGRAMME

Cliquez sur la journée pour voir les détails.

 

MARDI 10 mai

MERCREDI 11 mai

JEUDI 12 mai

VENDREDI 13 mai

MARDI

En arrivant, nous vous invitons à vous présenter au comptoir d’inscription situé dans le hall d’entrée de l’hôtel. C’est là que vous pourrez récupérer votre cocarde et votre trousse de délégué.

Horaire d’ouverture du comptoir d’accueil

Mardi 10 mai : 16 h à 18 h
Mercredi 11 mai : 7  h à 12  h
Jeudi 12 mai : 7  h à 10  h

Pochette recyclable

Vous recevrez une pochette recyclable pour mettre votre cocarde. Si vous avez encore la pochette qui vous avait été remise lors du dernier événement annuel, rapportez-là ! À la toute fin de l’événement, il y aura des bacs à pour récupérer vos pochettes. Elles seront lavées et prêtes pour l’an prochain !

Soirée libre. Voici quelques suggestions de restaurants à proximité de l’Hôtel Rimouski.

Nous vous suggérons de réserver pour vous assurer que le restaurant a le personnel pour bien vous accueillir!

Restaurant La Brigade 225
(restaurant de l’Hôtel Rimouski - réservation requise)
225 Boulevard René Lepage E, Rimouski, QC
418-721-5000


Bovino Grill
478, boulevard St-Germain Ouest, Rimouski
418 723-4411

L’Irlandais Pub (L’Unique pub)
160 de la Cathédrale, Rimouski
418 722-9400

Unique Sushi bar
162 de la Cathédrale, Rimouski
418-722-9401

L’Effet mer
5, rue St-Pierre, Rimouski
418-722-9403

Vous désirez encore plus de choix? Visitez le site de Tourisme Rimouski

MERCREDI

Lors de votre inscription, vous devrez faire des choix pour les ateliers suivants :

10:30 à 11:45 → Bloc A = 4 options
13:15 à 14:15 → Bloc B = 5 options
14:15 à 15:15 → Bloc C = 5 options

  

Le déjeuner est inclus dans votre forfait. Celui-ci est servi dans le restaurant de l’hôtel (vous devez présenter votre cocarde comme preuve d’inscription).

Conseil : Évitez les foules, venez manger tôt et éviter ainsi d’être pressé dans l’horaire.

.

En arrivant, nous vous invitons à vous présenter au comptoir d’inscription situé dans le hall d’entrée de l’hôtel. C’est là que vous pourrez récupérer votre cocarde et votre trousse de délégué.

Horaire d’ouverture du comptoir d’accueil

Mardi 10 mai : 16 h à 18 h
Mercredi 11 mai : 7  h à 12  h
Jeudi 12 mai : 7  h à 10  h

Pochette recyclable

Vous recevrez une pochette recyclable pour mettre votre cocarde. Si vous avez encore la pochette qui vous avait été remise lors du dernier événement annuel, rapportez-là ! À la toute fin de l’événement, il y aura des bacs à pour récupérer vos pochettes. Elles seront lavées et prêtes pour l’an prochain !

Mot de bienvenue avec prises de parole de :

- Président AQAIRS

- Président ARAQ

- Maire de Rimouski (à confirmer)

- Ministre Charest (virtuel)

rec Sera enregistré et disponible en redifussion dans le forfait virtuel (disponible jusqu’au 27 mai seulement)

S’entraîner en région et être médaillée d’or aux Jeux Olympiques, c’est possible!

Avec calme et prestance, Maude vous fera revivre toutes les étapes qui ont mené à sa victoire olympique. D’abord gymnaste et artiste de cirque à ses heures, puis adepte de CrossFit et haltérophile, Maude a toujours maintenu le cap

 sur son rêve olympique. Face aux défis qui se sont invités dans son parcours, elle a fait preuve d’une très grande résilience et d’acharnement. Elle a fait sa place dans le monde de l’haltérophilie avec comme mission de prouver qu’il était possible de gravir les échelons à sa manière : en restant dans sa région et en s’entourant d’une équipe solide. Maude est une communicatrice hors pair qui saura vous convaincre que l’excellence est à la portée de tous.

Maude

Présenté par Maude Charron
Médaillée d’or à ses premiers Jeux olympiques, à Tokyo en 2021, Maude Charron est devenue du jour au lendemain une figure connue et admirée des Québécois. Son attachement à sa région (elle est native de Sainte-Luce), sa résilience pendant la pandémie et son désir de redonner à l’haltérophilie ses lettres de noblesse ont fait d’elle une figure de proue. 

ATELIERS DU BLOC A

A1 - SPORT (salle Courchesne)

  • A1.1. Obtention de la Finale des Jeux du Québec, Rimouski été 2023 : concertation, mobilisation et collaboration comme éléments clés de la réussite
    En novembre 2018, la Ville de Rimouski se lançait officiellement dans la course pour l’obtention de la 57e Finale des Jeux du Québec. Guidée par le Code de candidature conçu par Sports-Québec, la Ville de Rimouski a tout mis en œuvre pour franchir la ligne d’arrivée en vainqueur! Survol du cahier de candidature et des actions gagnantes

    Par Émilie St-Pierre, directrice générale adjointe aux opérations sportives et aux services aux participants, 57e Finale des Jeux du Québec, Rimouski été 2023
    Bachelière en récréologie de l’Université de Moncton, Émilie St-Pierre travaille pour la Ville de Rimouski depuis 11 ans à titre de coordonnatrice de projets. En novembre 2018, elle obtient le mandat de coordonner les démarches de candidature en vue de l’obtention de la 57e Finale des Jeux du Québec. C’est en février 2021 qu’elle se joint à l’équipe de direction de la Finale des Jeux du Québec à titre de directrice générale adjointe aux opérations sportives et aux services aux participants.

  • A1.2. Triathlon Bionick à Lac-Etchemin
    Une citoyenne voulait organiser une compétition de natation, le maire de la municipalité désirait un événement prestigieux, de niveau provincial. Le premier triathlon Bionick de Lac-Etchemin a attiré 250 participants et participantes, et mobilisé plus de 150 bénévoles le 4 septembre 2021. Une réussite sur toute la ligne… et des ambitions plus grandes pour 2022. On vise 400 à 500 athlètes et à faire de cet événement une épreuve de la Coupe du Québec de triathlon.

    Par José Poulin, gérant d’aréna et responsable de l’animation en loisirs et sports, Municipalité de Lac-Etchemin

    Œuvrant depuis plus de 30 ans au Service des loisirs de Lac-Etchemin, bien connu dans sa région et rassembleur, José Poulin est un employé qui ne compte pas ses heures. C’est un vrai gars d’équipe.

  • A1.3. La VCUA - De baigneur à nageur
    En 2018, la VCUA (Vision concertée de l’univers aquatique) vous présentait le DLTB-N c’est-à-dire le plan de Développement Long Terme du Baigneur-Nageur. En 2021, le même comité vous présentait Le GUIDE du Vivre Avec dans nos installations aquatiques québécoises. En 2022, c’est la suite de cette Vision qui vous sera présentée car malgré la pandémie, nous n’avons pas perdu de vue que nous sommes la seule pratique sportive qu’on peut faire jusqu’à notre mort. On construit des piscines extraordinaires au Québec. Il est toujours d’actualité de vouloir mieux travailler ensemble pour que les lieux de baignades, les programmes, les personnes impliquées dans cet univers optimisent leur énergie pour mettre le baigneur-nageur au premier plan. Que ce baigneur-nageur cherche un emploi ou qu’il veuille accéder à la première marche du podium olympique, il y a quelque part dans notre univers, un parcours à emprunter pour y accéder. Que cette même personne désire vivre une expérience en eau libre, en famille ou qu’il cherche tout simplement des amis, il y a effectivement dans l’univers aquatique une place à prendre. Les gestionnaires actuels sont tous interpellés dans cette Vision Concertée de l’Univers Aquatique Québécois parce que le terrain de jeu est très grand et l’avenir est positif.

    Par Lucie Roy – ex-présidente ARAQ – ex-directrice générale Réseau aquatique Drummondville
    Dès le début de son mandat à titre de présidente de l’ARAQ, c’est-à-dire en 2016, elle a été interpellée par Isabelle Ducharme alors directrice générale de la FNQ et représentante du regroupement des dg des fédérations aquatiques pour inclure les gestionnaires (membres ARAQ) dans la réflexion qui amènerait à mieux travailler ensemble dans l’univers aquatique québécois. Lucie avec son expertise, sa vision et son vif intérêt participe activement à cette Vision Concertée de l’Univers Aquatique (VCUA) et vous présentera le chemin que ce comité de travail a fait depuis ce jour et parlera du futur de cette vision.
    et
    Julie Vézina, Directrice générale, Natation Artistique Québec
    Ancienne entraineuse de plongeon, Julie a été nommée directrice générale de Synchro Québec (maintenant Natation Artistique Québec) au début de 2017. Elle était donc présente lors du lancement de la VCUA, et travaille au projet depuis ses débuts. Avec son évolution d’un poste au bord de la piscine à celui à la tête d’une organisation provinciale, et ce, dans deux sports différents, elle se plait à mettre ses compétences en gestion du changement au profit de la table de concertation




A2 - AQUATIQUE (salle Congrès A)

rec Sera enregistré et disponible en redifussion dans le forfait virtuel 

  • A2.1. Résultat de l’étude sur les conditions de travail et la rémunération globale des travailleurs en milieu aquatique au Québec
    Les difficultés de recrutement et de rétention des employés aquatiques sont un sujet préoccupant pour l’ARAQ et ses membres. C’est ainsi que l’ARAQ a commandé une étude afin de mieux connaître les conditions de travail et la rémunération des travailleurs du milieu. Avec le concours de la firme Boréala Management, spécialiste en ressources humaines, elle a réalisé un sondage auprès des acteurs importants du milieu, soit les municipalités, les clubs reconnus par une fédération aquatique (VCUA), des OBNL et des entreprises privées. Le sondage incluait plusieurs catégories d’emplois, de gestionnaire des lieux de baignade aux moniteurs et sauveteurs sans oublier toutes les catégories d’entraîneurs. Le portrait qui résulte de ce sondage comporte des données sur les statuts d’emploi, les salaires, les avantages sociaux, les horaires, la reconnaissance, la formation et d’autres sujets.

    Par Éric Hervieux, directeur général, Centre de la culture et du sport de Sainte-Julie
    Gestionnaire de projets ayant veillé sur divers types d’installations au cours des dernières années, Éric Hervieux est motivé par des défis qui lui permettent de combiner ses habiletés en gestion de personnel avec son savoir-faire en gestion des opérations et ses connaissances techniques en matière de mécanique de bâtiments comme les arénas et les piscines.

  • A2.2. Planifier la relève en sauvetage… indispensable!
    La relève en sauvetage, ça se planifie. La pénurie de main-d’œuvre a touché la plupart des secteurs de l’économie depuis deux ans. Quelles sont les perspectives de formation des surveillants-sauveteurs sur le plan statistique? Quelles sont les stratégies à court, moyen et long terme que le milieu peut déployer afin de réduire l’impact de la pénurie? Donnons un élan à nos initiatives régionales pour avoir le personnel nécessaire à la prévention des noyades.

    Par François Lépine, directeur des programmes, Société de sauvetage
    Outre ses fonctions de directeur des programmes et du développement des affaires de la Société de sauvetage division du Québec, François Lépine est membre de la Commission nationale des programmes de la Société de sauvetage du Canada et membre du Comité national de révision du programme Sauveteur national. Ce programme est reconnu à titre de norme de performance des surveillants-sauveteurs au Canada, sa version actualisée sera déployée au Québec au cours de 2022. Guidé par la démarche scientifique et animé d’une formidable volonté de recherche et de progrès, François Lépine travaille de près avec une foule d’autres organismes et de partenaires afin de rendre les plans d’eau du Québec le plus sécuritaires possible.

  • A2.3. Un comité d’employés mobilisateur
    Pour favoriser les échanges et les consultations entre employés aquatiques et gestionnaires, l’arrondissement Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles de la Ville de Montréal a mis sur pied un comité de sauveteurs en 2019. Cette initiative visait à impliquer davantage les employés dans les projets et les décisions, à être mieux à l’écoute de leurs besoins et préoccupations, à entreprendre de nouveaux projets et à créer une courroie de transmission efficace entre les employés et les gestionnaires. Avec les années, ce comité a réalisé plusieurs projets inspirants, motivants et amusants, tout en renforçant le sentiment d’appartenance et en permettant à l’arrondissement de se distinguer en tant qu’employeur.

    Par Julie Simard, régisseuse, Ville de Montréal ET Geneviève Petit, cheffe de section sports et régie, Ville de Montréal
    Julie Simard a commencé sa carrière à la Ville de Montréal en tant que sauveteuse en 2000 à la Division des sports, des loisirs et du développement social à l’arrondissement Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles. Elle est maintenant régisseuse des installations de sports et de loisirs depuis plus de six ans. Titulaire d’un baccalauréat en administration des affaires, elle gère une équipe de plus de 140 employés auxiliaires. Au fil des ans, elle a mis en œuvre plusieurs projets et initiatives pour mobiliser le personnel.Geneviève Petit travaille dans le domaine du sport et des loisirs depuis 17 ans et est gestionnaire depuis 10 ans à la Division des sports, des loisirs et du développement social de la Ville de Montréal. Faisant preuve de leadership positif et d’un grand désir de faire avancer les choses, Geneviève a mis en route plusieurs projets novateurs de nature à faire évoluer la relation entre employés et gestionnaires.



A3 - DÉVELOPPEMENT DURABLE (salle Parent)

  • A3.1. Un élan vers la carboneutralité 
    Les gouvernements canadien et provinciaux, de même que certaines municipalités ont déjà pris des engagements de carboneutralité afin de lutter contre les changements climatiques. Que peuvent faire dès maintenant les gestionnaires de bâtiments de loisirs pour contribuer positivement à ces engagements? Cette présentation abordera les sujets suivants :
    • Les enjeux climatiques (réchauffement de la planète, gaz à effet de serre);
    • La carboneutralité, nature et objectifs;
    • Des moyens concrets pour améliorer son « bilan carbone », voire atteindre la carboneutralité.Somme toute, il s’agit donner un élan aux gestionnaires pour améliorer l’environnement et faire des économies.

    Par Vincent Harrisson, ingénieur, M. Sc., chef d’équipe, Cimco Réfrigération
    Vincent Harrisson est titulaire d’une maîtrise en génie mécanique, option système thermique, de l’Université Laval. Il compte 20 années d’expérience comme ingénieur en réfrigération industrielle. Au début de sa carrière, il a été concepteur dans une firme spécialisée. Il s’est joint à Cimco Réfrigération en 2008 à titre de conseiller technique. Il est ainsi en contact direct autant avec la clientèle de l’industrie agroalimentaire qu’avec celle des arénas et des curlings. Dans le domaine récréatif, il a participé, en matière de conception et de gestion, à plus d’une soixantaine de projets très variés : nouveaux complexes, rénovations majeures, intégration poussée de la récupération de chaleur, glace artificielle extérieure, dalle réfrigérée avec tuyauterie d’acier, etc.


  • A3.2. Problème de moisissures? Que faire, quels sont les risques, comment déceler un problème de contamination?
    La grande majorité des gens ne connaissent pas les effets que les moisissures peuvent avoir sur l’être humain et sur les bâtiments. Souvent les travaux de décontamination sont entrepris sans trop grande connaissance des moyens de décontaminations, des produits appropriés ou même de la façon de les appliquer. Nous avons grandi avec de vieux mythes comme : « Ça sent juste l’humidité et nettoyer à l’eau de Javel, ça va décontaminer! » Malheureusement, c’est faux. Cette présentation fait état des risques, des signes, des étapes et de la prévention en matière de moisissures. En définitive, il s’agit d’augmenter la qualité de l’air et d’assurer une meilleure hygiène.

    Par David Chamberland, directeur décontamination, Nassan Drummond ET Colette Boucher, directrice ventilation, Nassan Drummond
    David Chamberland s’occupe de l’estimation et de la gérance de projets de décontamination de moisissures et d’amiante. Il a suivi plusieurs formations de l’Institut de certification d’inspection, de nettoyage et de restauration, plus communément appelé IICRC, une organisation de certification et de normalisation à but non lucratif pour les industries d’inspection, de nettoyage et de restauration.
    Colette s’occupe de l’estimation et de la gérance de projets de nettoyage de systèmes de ventilation, tant au niveau résidentiel qu’industriel.


  • A3.3. Vitrine technologique Phaneuf d’un système d’optimisation énergétique au Centre de la culture et du sport de Sainte-Julie
    On peut transformer les arénas et les piscines en lieux plus éco-intelligents tout en conservant les systèmes en place, ce qui permet d’économiser de 15 à 30 % d’énergie par année. Le Centre de recherche CanmetÉNERGIE d’Hydro-Québec, basé à Varennes, accompagne, en vertu de son programme DTech, le Centre de la culture et du sport de Sainte-Julie dans un banc d’essai d’optimisation énergétique et de gestion de pointe. C’est un projet d’une durée de 30 mois au coût de 1,1 M$ qui a débuté en janvier 2021 et qui donne déjà des résultats concluants. Ce projet pourra être reproduit dans tous les arénas et piscines du Québec avec retour sur investissement en moins de 24 mois. Donnons-nous un élan pour créer une communauté d’arénas et de piscines qui contribue concrètement au développement durable.

    Par David Lapointe-Thériault, ingénieur principal, Phaneuf International ET Éric Hervieux, directeur général, Centre de la culture et du sport de Sainte-Julie
    David Lapointe-Thériault est ingénieur principal chez Phaneuf International et membre de l’Ordre des ingénieurs du Québec. Il est titulaire d’un baccalauréat en génie, génie mécanique, et d’une maîtrise en génie, mécanique des fluides numériques. Il est ingénieur de projet depuis 2012 et a travaillé pour plusieurs entreprises québécoises, notamment Senvion, Innergex, Lapalme et Phaneuf.
    Gestionnaire de projets ayant veillé sur divers types d’installations au cours des dernières années, Éric Hervieux est motivé par des défis qui lui permettent de combiner ses habiletés en gestion de personnel avec son savoir-faire en gestion des opérations et ses connaissances techniques en matière de mécanique de bâtiments comme les arénas et les piscines.


A4 - INSTALLATIONS SPORTIVES (salle Ouellet)

  • A4.1. Nouvelles tendances dans la construction de terrains de baseball
    Baseball Québec est en constante croissance depuis plus de 12 ans. Le baseball, un mode de vie, permet à des milliers de famille de passer des étés inoubliables. Malheureusement, depuis une trentaine d’années, un grand nombre de terrains de baseball ont été démolis, tandis que d’autres étaient négligés ou délaissés, offrant maintenant des aménagements désuets ou non sécuritaires. Avec la popularité grandissante de ce sport, nous devons nous assurer d’offrir des environnements de qualité pour les joueurs et les joueuses de façon à leur permettre de jouer au baseball en toute sécurité. Il faut aussi aménager suffisamment de terrains pour accueillir toutes les équipes de chaque association. La présentation offrira aussi la possibilité de discuter des nouvelles tendances dans la construction et l’aménagement de terrains de baseball.

    Par Maxime Lamarche, directeur général, Baseball Québec
    Maxime Lamarche est directeur général de Baseball Québec depuis sept ans et employé de cette fédération depuis douze ans. Il est reconnu pour sa créativité, sa passion, son énergie et son désir de faire les choses autrement. Il fait partie d’un groupe restreint de 12 Québécois choisis dans le top 100 des gens les plus influents dans le baseball au Canada.

  • A4.2. Centre de glaces Intact Assurance
    Le Centre de glaces Intact Assurance abrite le seul anneau de glace couvert dans l’est du Canada. Avec ses quatre autres patinoires, dont deux aux normes internationales, il est le plus grand centre de patinage intérieur en Amérique. En plus de ses 13 500 m2 de glace, le Centre est doté de la plus longue piste de course à pied en salle au Québec, d’un restaurant, d’une boutique et de salles multifonctionnelles pour différents types de rencontres. La gestion de l’équipement est assurée conjointement par la Corporation de gestion du Centre de glaces de Québec et la Ville de Québec. Ce modèle en délégation est en vogue et présente plusieurs avantages pour les communautés qui profitent de l’équipement.

    Par Sébastien Milton, responsable d’équipements, Ville de Québec ET Jean-François Harvey, directeur général, Corporation du Centre de glaces de Québec
    Professionnel en loisir municipal depuis plus de 15 ans à la Ville de Québec, Sébastien Milton a géré plusieurs protocoles et aménagements dans des arénas, des parcs, des palestres et autres équipements de loisirs. Depuis janvier 2020, il est associé au projet du Centre de glaces Intact Assurance. Son rôle est de s’assurer que le Service des loisirs livre un bâtiment à la hauteur des attentes des citoyens de Québec et offre les équipements appropriés aux usagers dans un milieu de vie stimulant. Son mandat inclut la création d’un poste de contremaître à l’opération des glaces, l’analyse du besoin d’employés manuels pour l’entretien, le suivi de la réalisation du chantier et la formation requise pour entretenir un anneau de dimensions olympiques.
    Jean-François Harvey compte plus de 25 ans de réalisations en commercialisation, en gestion d’événements et en développement des affaires au sein de l’industrie touristique. Il a ainsi participé au développement des stations touristiques Stoneham et Mont-Sainte-Anne, du Centre des congrès de Québec et du Musée national des beaux-arts du Québec. En janvier 2020, il est devenu le premier employé de la Corporation de gestion Centre de glaces de Québec, un organisme à but non lucratif qui a pour mission de développer, d’organiser et de gérer les activités du Centre de glaces Intact Assurance.

 

Le diner sera servi dans le restaurant de l’hôtel (vous devez présenter votre cocarde comme preuve d’inscription)

Afin de s’assurer que tout le monde ait le temps de manger avant la reprise des ateliers par la suite, nous vous invitons à respecter l’horaire suivant :

11 h 15 Dîner pour les bénévoles et le comité organisateur
11 h 45 Dîner pour les délégués
12 h 30 Dîner pour les exposants

ATELIERS DU BLOC B

Ateliers terrain - Rassemblement à l’arrière de l’hôtel Rimouski (porte #5).

13:15 : Départ de l’Hôtel Rimouski vers le Complexe sportif Desjardins (CSD)
** Un autobus est spécialement identifié pour l’atelier B4 (piste d’athlétisme)

14:00 : Départ de l’autobus de l’atelier B4 pour revenir au CSD 
14:15 : Départ de l’autobus pour l’atelier C4 (piste d’athlétisme)
15:00 : Retour vers Hôtel Rimouski 

B1 - Visite du Complexe sportif Desjardins secteur des glaces (atelier terrain)

Inauguré en février 2019, le complexe sportif Desjardins offre des installations sportives modernes comprenant deux glaces et deux bassins aquatiques. La zone glaces offre une patinoire de dimensions nord-américaines et une patinoire de dimensions olympiques, deux gradins pouvant accueillir un total de 920 personnes et 16 vestiaires. On y retrouve également plusieurs salles polyvalentes, une salle d’entraînement, une aire de restauration, des bureaux administratifs et des espaces pour les organismes utilisateurs.



B2 - Visite du Complexe sportif Desjardins secteur aquatique (atelier terrain)

Inauguré en février 2019, le complexe sportif Desjardins offre des installations sportives modernes comprenant deux glaces et deux bassins aquatiques. La zone piscines offre un bassin semi-olympique de 10 couloirs (25 m x 25 m) avec tremplins de 1 m et 3 m et tour de 3 m ainsi qu’un bassin récréatif de 15 m x 15 m auquel sont annexés des jeux d’eau, une kino-rivière et des bains à remous. On y retrouve également plusieurs salles polyvalentes, une salle d’entraînement, une aire de restauration, des bureaux administratifs et des espaces pour les organismes utilisateurs


B3 - Présentation des opérations du secteur aquatique (atelier terrain)

Les deux bassins du complexe sportif Desjardins permettent une programmation aquatique très diversifiée. Malgré les ralentissements causés par la pandémie, les modes de fonctionnement sont maintenant bien ancrés après trois ans de fonctionnement. Pour arriver à livrer la marchandise, une équipe d’environ 60 sauveteurs et moniteurs y travaillent en plus du personnel administratif, d’accueil et d’entretien. Cet atelier se veut un moment d’échange sur les programmations, la gestion du personnel et les façons de faire en tant que responsables aquatiques.




B4 - Visite de la piste d’athlétisme Miralis, complexe sportif Guillaume-Leblanc (atelier terrain)

Inaugurée en septembre 2021, cette toute nouvelle piste d’athlétisme représente un investissement de plus de 3,8 M$ du ministère de l’Éducation dans le cadre du Programme de soutien aux infrastructures en vue de la tenue de la 57e Finale des Jeux du Québec qui aura lieu à Rimouski à l’été 2023. Les aménagements comprennent une piste de 400 mètres de huit couloirs en revêtement synthétique, une fosse avec haie pour le steeple-chase, des zones pour les sauts (hauteur, longueur, triple saut et perche) et les lancers (poids, disque, javelot et marteau) ainsi qu’un terrain de soccer à 11 en gazon naturel, au centre de la piste. Un bâtiment de services offre des toilettes et sert de lieu d’entreposage.




B5 - Sécuriser les travaux aux abords des piscines et des plans d’eau (atelier en salle - salle Congrès A)
(Partie 1 de 2, suite dans l’atelier C5)

rec Sera enregistré et disponible en rediffusion dans le forfait virtuel 

Qu’est-ce que le travail à risque de noyade? Êtes-vous assujetti à cette nouvelle réglementation? Quelles sont les exigences? Que doivent faire les milieux de travail afin de prévenir les risques de chute et de noyade? Le vêtement de flottaison individuel est-il obligatoire? Peut-on travailler seul? Venez apprendre à utiliser les outils développés par l’APSAM pour soutenir les gestionnaires et les comités de santé et de sécurité à prendre en charge la santé et la sécurité du personnel des installations récréatives, sportives et aquatiques (avec l’appui de l’expérience de la ville de Longueuil). 

Par

AmelieAmélie Trudel,
conseillère en prévention,
APSAM
Annie-ClaudeAnnie-Claude Larivière,
conseillère en prévention,
APSAM
LPLouis-Philippe Gravel, 
contremaître installations,
Ville de Longueuil

Amélie Trudel est diplômée de l’Université Laval en kinésiologie et titulaire d’un MBA en gestion de la santé et de la sécurité du travail. Elle travaille à l’Association paritaire pour la santé et la sécurité du travail secteur « Affaires municipales » (APSAM) depuis 2003 à titre de conseillère en prévention. Elle est responsable du dossier de la gestion de la prévention, notamment pour la région de la Montérégie, en plus de s’occuper de la clientèle police et loisirs (aquatique et camps de jour).

Annie-Claude Larivière est, depuis 2017, conseillère en prévention à l’Association paritaire pour la santé et la sécurité du travail, secteur affaires municipales (APSAM). Elle est responsable des régions Saguenay-Lac-Saint-Jean, Côte-Nord et Îles-de-la-Madeleine. En plus de s’occuper de la clientèle des arénas, elle est responsable de dossiers tels que le travail à risque de noyade, le travail en hauteur ainsi que le levage de personnes et de charges. Au début de sa carrière, elle a occupé la fonction d’inspectrice et de conseillère en prévention jeunesse à la CNESST.

Louis-Philippe Gravel est responsable du dossier santé et sécurité à l’ARAQ. Il travaille à la Ville de Longueuil depuis 2018 à titre de contremaître pour la division des installations. En plus des opérations, il est responsable du dossier de la formation continue et des projets de rénovations pour sa division. Il a également travaillé à la Société de sauvetage de 2012 à 2017, notamment comme coordonnateur du service expert-conseil.





ATELIERS DU BLOC C

Ateliers terrain (le départ en autobus pour revenir à l’hôtel est prévu pour 15 h 15).



C1 - Visite du Complexe sportif Desjardins secteur des glaces (atelier terrain)

Inauguré en février 2019, le complexe sportif Desjardins offre des installations sportives modernes comprenant deux glaces et deux bassins aquatiques. La zone glaces offre une patinoire de dimensions nord-américaines et une patinoire de dimensions olympiques, deux gradins pouvant accueillir un total de 920 personnes et 16 vestiaires. On y retrouve également plusieurs salles polyvalentes, une salle d’entraînement, une aire de restauration, des bureaux administratifs et des espaces pour les organismes utilisateurs.



C2 - Visite du Complexe sportif Desjardins secteur aquatique (atelier terrain)

Inauguré en février 2019, le complexe sportif Desjardins offre des installations sportives modernes comprenant deux glaces et deux bassins aquatiques. La zone piscines offre un bassin semi-olympique de 10 couloirs (25 m x 25 m) avec tremplins de 1 m et 3 m et tour de 3 m ainsi qu’un bassin récréatif de 15 m x 15 m auquel sont annexés des jeux d’eau, une kino-rivière et des bains à remous. On y retrouve également plusieurs salles polyvalentes, une salle d’entraînement, une aire de restauration, des bureaux administratifs et des espaces pour les organismes utilisateurs


C3 - Présentation des opérations du secteur aquatique (atelier terrain)

Les deux bassins du complexe sportif Desjardins permettent une programmation aquatique très diversifiée. Malgré les ralentissements causés par la pandémie, les modes de fonctionnement sont maintenant bien ancrés après trois ans de fonctionnement. Pour arriver à livrer la marchandise, une équipe d’environ 60 sauveteurs et moniteurs y travaillent en plus du personnel administratif, d’accueil et d’entretien. Cet atelier se veut un moment d’échange sur les programmations, la gestion du personnel et les façons de faire en tant que responsables aquatiques.



C4 - Visite de la piste d’athlétisme Miralis, complexe sportif Guillaume-Leblanc (atelier terrain)

Inaugurée en septembre 2021, cette toute nouvelle piste d’athlétisme représente un investissement de plus de 3,8 M$ du ministère de l’Éducation dans le cadre du Programme de soutien aux infrastructures en vue de la tenue de la 57e Finale des Jeux du Québec qui aura lieu à Rimouski à l’été 2023. Les aménagements comprennent une piste de 400 mètres de huit couloirs en revêtement synthétique, une fosse avec haie pour le steeple-chase, des zones pour les sauts (hauteur, longueur, triple saut et perche) et les lancers (poids, disque, javelot et marteau) ainsi qu’un terrain de soccer à 11 en gazon naturel, au centre de la piste. Un bâtiment de services offre des toilettes et sert de lieu d’entreposage.



C5 - Sécuriser les travaux aux abords des piscines et des plans d’eau (atelier salle Congrès A)
(Partie 2 de 2, suite de l’atelier B5)

rec Sera enregistré et disponible en redifussion dans le forfait virtuel 

Qu’est-ce que le travail à risque de noyade? Êtes-vous assujetti à cette nouvelle réglementation? Quelles sont les exigences? Que doivent faire les milieux de travail afin de prévenir les risques de chute et de noyade? Le vêtement de flottaison individuel est-il obligatoire? Peut-on travailler seul? Venez apprendre à utiliser les outils développés par l’APSAM pour soutenir les gestionnaires et les comités de santé et de sécurité à prendre en charge la santé et la sécurité du personnel des installations récréatives, sportives et aquatiques.

Par :

AmelieAmélie Trudel,
conseillère en prévention,
APSAM
Annie-ClaudeAnnie-Claude Larivière,
conseillère en prévention,
APSAM
LPLouis-Philippe Gravel, 
contremaître installations,
Ville de Longueuil

Amélie Trudel est diplômée de l’Université Laval en kinésiologie et titulaire d’un MBA en gestion de la santé et de la sécurité du travail. Elle travaille à l’Association paritaire pour la santé et la sécurité du travail secteur « Affaires municipales » (APSAM) depuis 2003 à titre de conseillère en prévention. Elle est responsable du dossier de la gestion de la prévention, notamment pour la région de la Montérégie, en plus de s’occuper de la clientèle police et loisirs (aquatique et camps de jour).

Annie-Claude Larivière est, depuis 2017, conseillère en prévention à l’Association paritaire pour la santé et la sécurité du travail, secteur affaires municipales (APSAM). Elle est responsable des régions Saguenay-Lac-Saint-Jean, Côte-Nord et Îles-de-la-Madeleine. En plus de s’occuper de la clientèle des arénas, elle est responsable de dossiers tels que le travail à risque de noyade, le travail en hauteur ainsi que le levage de personnes et de charges. Au début de sa carrière, elle a occupé la fonction d’inspectrice et de conseillère en prévention jeunesse à la CNESST.

Louis-Philippe Gravel est responsable du dossier santé et sécurité à l’ARAQ. Il travaille à la Ville de Longueuil depuis 2018 à titre de contremaître pour la division des installations. En plus des opérations, il est responsable du dossier de la formation continue et des projets de rénovations pour sa division. Il a également travaillé à la Société de sauvetage de 2012 à 2017, notamment comme coordonnateur du service expert-conseil.

La pause aura lieu au Salon des exposants, dans la salle Congrès B.

C’est avec plaisir que les exposants des 50 kiosques vous attendront pour discuter avec vous dans dans le foyer et la salle Congrès B.

N’oubliez pas de présenter votre coupon pour un breuvage gratuit.

TIRAGE

N’oubliez pas de remplir le coupon de tirage (qui vous a été remis à l’accueil) et le déposer dans la boîte de tirage (1 tirage par jour).

Voici un jeu pour trouver où se situe la boîte de tirage:

ou est luc

Salon Rimouski

Nous vous accueillons à 19 h à l’aréna Pavillon polyvalent pour un souper homard !

(313 Av. de la Cathédrale, Rimouski, QC G5L 7C7).

HORAIRE NAVETTE

2 départs (18:30 et 18:45) - Rassemblement à la porte #5.
Retour entre 22:00 et 23:00 (un autobus fera plusieurs aller-retour).



REPAS

Un sondage vous a déjà été envoyé pour savoir ce que vous désirez manger (homard/poulet/végétarien).
N’oubliez pas d’apporter les 2 coupons-repas et le coupon-Photobooth qui vont été remis avec votre cocarde !

$$$ bar payant (apportez vos $ et vos cartes)


ALLERGIE

Des choix alternatifs seront offerts aux gens qui ont précisé leurs restrictions alimentaires lors de leur inscription à l’événement.

JEUDI

Lors de votre inscription, vous devrez faire des choix pour les ateliers suivants :

08:45 à 10:00 → Bloc D = 5 options
10:30 à 11:45 → Bloc E = 5 options
15:00 à 16:15 → Bloc F = 3 options

* La formation sur le guide de sécurité et de prévention dans les arénas est un atelier qui dure toute la journée. En le choisissant, vous ne pourrez assister à la conférence de 13 h 15.

  

Le déjeuner est inclus dans votre forfait. Celui-ci est servi dans le restaurant de l’hôtel (vous devez présenter votre cocarde comme preuve d’inscription)

Conseil : Évitez les foules, venez manger tôt et éviter ainsi d’être pressé dans l’horaire.

.

Horaire d’ouverture du comptoir d’accueil

Mardi 10 mai : 16 h à 18 h
Mercredi 11 mai : 7  h à 12  h
Jeudi 12 mai : 7  h à 10  h

Pochette recyclable

Vous recevrez une pochette recyclable pour mettre votre cocarde. Si vous avez encore la pochette qui vous avait été remise lors du dernier événement annuel, rapportez-là ! À la toute fin de l’événement, il y aura des bacs à pour récupérer vos pochettes. Elles seront lavées et prêtes pour l’an prochain !

Allez encourager nos exposants, sans qui cet événement ne pourrait avoir lieu!
Ils vous attendent pour discuter avec vous dans le foyer et la salle Congrès B.

TIRAGE

N’oubliez pas de remplir le coupon de tirage (qui vous a été remis à l’accueil) et le déposer dans la boîte de tirage (1 tirage par jour).

Voici un jeu pour trouver où se situe la boîte de tirage:

ou est luc


Salon Rimouski

ATELIERS DU BLOC D

D1 - L’implication des gestionnaires en loisir dans les projets d’infrastructures municipales en loisir (salle Congrès A)
rec Sera enregistré et disponible en redifussion dans le forfait virtuel 

La réalisation de projets d’infrastructures en loisir présente des défis importants. En plus des professionnels généralement impliqués dans les équipes de projet, principalement des architectes et des ingénieurs, il faut noter de plus en plus la place des gestionnaires en loisir. Le rôle qu’ils y jouent permet de développer des concepts de projets gagnants qui répondent optimalement aux besoins des différents utilisateurs. Cet atelier présente les processus de travail, de l’idéation à l’opérationnalisation, les parties prenantes, leurs rôles ainsi que les outils disponibles en gestion de projet en contexte d’implantation d’infrastructures de loisir. 

GDPar Guy Dionne, M. Sc., gestion de projet, directeur de projet, Serviloge

Guy Dionne est titulaire d’un diplôme d’études collégiales en technique de loisir du Cégep de Rivière-du-Loup, d’un bac en administration des affaires ainsi que d’une maîtrise en gestion de projet de l’Université du Québec à Rimouski. Il a été directeur du Service des loisirs, de la culture et de la vie communautaire de la Ville de Rimouski pendant 18 ans et directeur général adjoint pendant deux ans. Il a été chargé de cours pour la maîtrise en gestion de projet à l’Université du Québec à Rimouski. Depuis 2021, il est directeur de projet chez Serviloge. En 2010, il a reçu un prix Excellence de l’AQLM pour l’ensemble de ses réalisations professionnelles.



D2 - Mieux inclure les personnes de la diversité sexuelle et de genre dans les installations sportives (salle Courchesne)

Au cours des dernières années, le Québec a fait des progrès importants en matière de reconnaissance des droits de la communauté LGBTQ+. La Charte canadienne des droits et libertés et l’adoption de plusieurs lois ont notamment permis de diminuer la discrimination systémique vécue par cette partie de la population. Malgré ces avancées, il reste du travail à faire afin que cette communauté soit acceptée et reconnue, notamment dans les installations sportives. Le sport est en effet un domaine généralement hostile aux personnes LGBTQ+. L’homophobie et la transphobie y sont très répandues. Les vestiaires et les salles de bains sont des espaces de grande vulnérabilité pour les personnes LGBTQ+. À titre d’exemple, 57 % des personnes trans disent éviter les toilettes par crainte pour leur sécurité. Cette présentation propose des grands principes et des outils concrets aux organismes qui souhaitent devenir plus inclusifs à l’égard de la diversité sexuelle et de genre.

Par Isabelle Plamondon, directrice générale, Mains Bas-St-Laurent

 

D3 - Les installations sportives québécoises pendant et après la COVID-19 (salle Ouellet)

L’ensemble des gestionnaires des installations sportives québécoises ont été touchés de près ou de loin par la crise sanitaire. Des centres sportifs intérieurs de soccer et des arénas se sont transformés tantôt en hôpitaux, tantôt en cliniques de vaccination, tandis que des piscines ouvraient leurs portes à des citoyens et des citoyennes qui cherchaient un peu de réconfort. Quelles leçons peut-on tirer de ces expériences humaines? Devrons-nous concevoir nos futures constructions en tenant compte de ces nouvelles vocations sociales potentielles?

RTRéal Travers, président et conseiller sénior, RTSCMS
RTSCMS se démarque par sa connaissance des opérations et par des situations vécues en matière d’installations sportives au Québec. Cette firme peut faire la différence quand vient le temps de comprendre les nuances entre « la théorie et la pratique ». Depuis sa création, elle a exécuté plus de 75 mandats et monté une banque de quelque 14 500 photos d’installations sportives québécoises. RTSCMS accompagne notamment la direction générale ou la direction du Service des sports et loisirs des municipalités qui désirent implanter de nouvelles installations sportives. Elle peut aussi réaliser des mandats rattachés aux opérations, par exemple en proposant des simulations budgétaires pour les achats d’équipements et leur mise en route. RTSCMS apporte une valeur ajoutée avec ses multiples contacts au Québec, en Ontario et au Nouveau-Brunswick au moment d’identifier les bonnes et moins bonnes pratiques. RTSCMS est un fier défenseur de l’accessibilité universelle et de l’approche inclusive.



D4 - Apprendre à nager pour la vie (salle Parent)

En janvier dernier la Croix-Rouge annonçait au niveau national qu’elle mettait fin à ses programmes de Natation et de Sauvetage à travers le Canada. Depuis cette annonce, la Société de sauvetage division du Québec a travaillé à faire connaitre son programme d’apprentissage de la Natation « Nager pour la vie » qui est implanté dans 8 provinces canadiennes depuis plus de 20 ans.

Le programme NAGER POUR LA VIE de la Société de sauvetage enseigne aux enfants, aux adolescents et aux adultes, les habiletés de nage nécessaires pour profiter des plaisirs de l’eau en toute sécurité tout en leur donnant l’envie de bouger au quotidien.
Composé de 5 MODULES motivants et amusants, il permet également une transition harmonieuse vers la formation de sauvetage.

Nous profiterons aussi de cet atelier pour vous donner de l’information sur la transition des Moniteurs présentement en cours.

Guilaine DenisPrésenté par Guilaine Denis
Guilaine Denis œuvre dans le domaine aquatique depuis plus de 30 ans.  Elle est directrice aux évènements et service aux membres de la Société de sauvetage.  La prévention des traumatismes liés à l’eau fait partie de ses principales préoccupations. Chaque année, elle a l’opportunité de pouvoir prendre connaissance de l’ensemble des rapports d‘investigation de coroner sur les noyades et incidents liés à l’eau. C’est à partir de ces précieuses informations qu’elle travailleà mettre de l’avant l’éducation du public à travers les différents programmes et activités de la Société de sauvetage.




D5 - Formation sur le guide de sécurité et de prévention dans les arénas, 1e partie (salle St-Laurent)

Cet atelier dure toute la journée (ateliers D5-E5-F3) - en vous inscrivant à celui-ci, vous ne pouvez participer à la conférence de cet après midi.

Cette formation s’adresse aux gestionnaires d’aréna et aux adjoints aux installations.

Objectif
Présentation des principales mesures préventives et sécuritaires recommandées dans la version 2022 du Guide de sécurité et de prévention dans les arénas ainsi que des actions appropriées à mettre en œuvre dans certaines circonstances.

Contenu :

  • Initiation aux concepts juridiques
  • Survol du répertoire législatif
  • Lignes directrices de l’aménagement des arénas
  • Mesures de prévention et d’urgence en lien avec la qualité de l’air
  • Directives particulières concernant la pratique sportive
  • Bref survol des mesures de prévention lors d’activités spéciales
  • Premiers secours et commotions cérébrales
  • Procédures d’urgence et plan d’évacuation
  • Santé et sécurité au travail et outil d’aide à l’analyse des tâches
  • Intégrité et comportement
  • Répertoire des bonnes pratiques

 

Benoit Lazure

Par Benoît Lazure, directeur général, Le Sportium
Membre ambassadeur de l’AQAIRS depuis 2008 et président provincial de cette association de 2002 à 2006, Benoît Lazure œuvre dans le domaine des arénas et des installations récréatives et sportives depuis près de 35 ans.
Diplômé de l’Université d’Ottawa en éducation physique avec spécialisation en administration sportive, Benoît Lazure a notamment été directeur général du centre des glaces Gilles-Chabot de Boucherville (quatre glaces et cinq pistes de curling) pendant 15 ans, directeur général adjoint au Groupe SODEM pendant sept ans (supervision de la gestion d’arénas, piscines, soccers intérieurs, centres sportifs, récréatifs et communautaires) et directeur des opérations chez Vivaction (plage et piscines). Il occupe présentement le poste de directeur général du Sportium du collège Charles-Lemoyne à Ville Sainte-Catherine.
Il a piloté la révision et la rédaction des trois dernières éditions du Guide de sécurité et de prévention dans les arénas (2005, 2013 et 2021).




ATELIERS DU BLOC E

E1 - L’implication des gestionnaires en loisir dans les projets d’infrastructures municipales en loisir (salle Ouellet)

La réalisation de projets d’infrastructures en loisir présente des défis importants. En plus des professionnels généralement impliqués dans les équipes de projet, principalement des architectes et des ingénieurs, il faut noter de plus en plus la place des gestionnaires en loisir. Le rôle qu’ils y jouent permet de développer des concepts de projets gagnants qui répondent optimalement aux besoins des différents utilisateurs. Cet atelier présente les processus de travail, de l’idéation à l’opérationnalisation, les parties prenantes, leurs rôles ainsi que les outils disponibles en gestion de projet en contexte d’implantation d’infrastructures de loisir. 

GDPar Guy Dionne, M. Sc., gestion de projet, directeur de projet, Serviloge

Guy Dionne est titulaire d’un diplôme d’études collégiales en technique de loisir du Cégep de Rivière-du-Loup, d’un bac en administration des affaires ainsi que d’une maîtrise en gestion de projet de l’Université du Québec à Rimouski. Il a été directeur du Service des loisirs, de la culture et de la vie communautaire de la Ville de Rimouski pendant 18 ans et directeur général adjoint pendant deux ans. Il a été chargé de cours pour la maîtrise en gestion de projet à l’Université du Québec à Rimouski. Depuis 2021, il est directeur de projet chez Serviloge. En 2010, il a reçu un prix Excellence de l’AQLM pour l’ensemble de ses réalisations professionnelles.



E2 - Mieux inclure les personnes de la diversité sexuelle et de genre dans les installations sportives (salle Courchesne)

Au cours des dernières années, le Québec a fait des progrès importants en matière de reconnaissance des droits de la communauté LGBTQ+. La Charte canadienne des droits et libertés et l’adoption de plusieurs lois ont notamment permis de diminuer la discrimination systémique vécue par cette partie de la population. Malgré ces avancées, il reste du travail à faire afin que cette communauté soit acceptée et reconnue, notamment dans les installations sportives. Le sport est en effet un domaine généralement hostile aux personnes LGBTQ+. L’homophobie et la transphobie y sont très répandues. Les vestiaires et les salles de bains sont des espaces de grande vulnérabilité pour les personnes LGBTQ+. À titre d’exemple, 57 % des personnes trans disent éviter les toilettes par crainte pour leur sécurité. Cette présentation propose des grands principes et des outils concrets aux organismes qui souhaitent devenir plus inclusifs à l’égard de la diversité sexuelle et de genre.

Par Isabelle Plamondon, directrice générale, Mains Bas-St-Laurent

 

E3 - Les installations sportives québécoises pendant et après la COVID-19 (salle Congrès A)

rec Sera enregistré et disponible en redifussion dans le forfait virtuel 

L’ensemble des gestionnaires des installations sportives québécoises ont été touchés de près ou de loin par la crise sanitaire. Des centres sportifs intérieurs de soccer et des arénas se sont transformés tantôt en hôpitaux, tantôt en cliniques de vaccination, tandis que des piscines ouvraient leurs portes à des citoyens et des citoyennes qui cherchaient un peu de réconfort. Quelles leçons peut-on tirer de ces expériences humaines? Devrons-nous concevoir nos futures constructions en tenant compte de ces nouvelles vocations sociales potentielles?

RT

Réal Travers, président et conseiller sénior, RTSCMS
RTSCMS se démarque par sa connaissance des opérations et par des situations vécues en matière d’installations sportives au Québec. Cette firme peut faire la différence quand vient le temps de comprendre les nuances entre « la théorie et la pratique ». Depuis sa création, elle a exécuté plus de 75 mandats et monté une banque de quelque 14 500 photos d’installations sportives québécoises. RTSCMS accompagne notamment la direction générale ou la direction du Service des sports et loisirs des municipalités qui désirent implanter de nouvelles installations sportives. Elle peut aussi réaliser des mandats rattachés aux opérations, par exemple en proposant des simulations budgétaires pour les achats d’équipements et leur mise en route. RTSCMS apporte une valeur ajoutée avec ses multiples contacts au Québec, en Ontario et au Nouveau-Brunswick au moment d’identifier les bonnes et moins bonnes pratiques. RTSCMS est un fier défenseur de l’accessibilité universelle et de l’approche inclusive.



E4 - Apprendre à nager pour la vie (salle Parent)

En janvier dernier la Croix-Rouge annonçait au niveau national qu’elle mettait fin à ses programmes de Natation et de Sauvetage à travers le Canada. Depuis cette annonce, la Société de sauvetage division du Québec a travaillé à faire connaitre son programme d’apprentissage de la Natation « Nager pour la vie » qui est implanté dans 8 provinces canadiennes depuis plus de 20 ans.

Le programme NAGER POUR LA VIE de la Société de sauvetage enseigne aux enfants, aux adolescents et aux adultes, les habiletés de nage nécessaires pour profiter des plaisirs de l’eau en toute sécurité tout en leur donnant l’envie de bouger au quotidien.
Composé de 5 MODULES motivants et amusants, il permet également une transition harmonieuse vers la formation de sauvetage.

Nous profiterons aussi de cet atelier pour vous donner de l’information sur la transition des Moniteurs présentement en cours.

Guilaine Denis

Présenté par Guilaine Denis
Guilaine Denis œuvre dans le domaine aquatique depuis plus de 30 ans.  Elle est directrice aux évènements et service aux membres de la Société de sauvetage.  La prévention des traumatismes liés à l’eau fait partie de ses principales préoccupations. Chaque année, elle a l’opportunité de pouvoir prendre connaissance de l’ensemble des rapports d‘investigation de coroner sur les noyades et incidents liés à l’eau. C’est à partir de ces précieuses informations qu’elle travailleà mettre de l’avant l’éducation du public à travers les différents programmes et activités de la Société de sauvetage




E5 - Formation sur le guide de sécurité et de prévention dans les arénas (salle St-Laurent)

Cet atelier dure toute la journée (ateliers D5-E5-F3) - en vous inscrivant à celui-ci, vous ne pouvez participer à la conférence de cet après midi.

Cette formation s’adresse aux gestionnaires d’aréna et aux adjoints aux installations.

Objectif
Présentation des principales mesures préventives et sécuritaires recommandées dans la version 2022 du Guide de sécurité et de prévention dans les arénas ainsi que des actions appropriées à mettre en œuvre dans certaines circonstances.

Contenu :

  • Initiation aux concepts juridiques
  • Survol du répertoire législatif
  • Lignes directrices de l’aménagement des arénas
  • Mesures de prévention et d’urgence en lien avec la qualité de l’air
  • Directives particulières concernant la pratique sportive
  • Bref survol des mesures de prévention lors d’activités spéciales
  • Premiers secours et commotions cérébrales
  • Procédures d’urgence et plan d’évacuation
  • Santé et sécurité au travail et outil d’aide à l’analyse des tâches
  • Intégrité et comportement
  • Répertoire des bonnes pratiques


Benoit LazurePar 
Benoît Lazure, directeur général, Le Sportium
Membre ambassadeur de l’AQAIRS depuis 2008 et président provincial de cette association de 2002 à 2006, Benoît Lazure œuvre dans le domaine des arénas et des installations récréatives et sportives depuis près de 35 ans.
Diplômé de l’Université d’Ottawa en éducation physique avec spécialisation en administration sportive, Benoît Lazure a notamment été directeur général du centre des glaces Gilles-Chabot de Boucherville (quatre glaces et cinq pistes de curling) pendant 15 ans, directeur général adjoint au Groupe SODEM pendant sept ans (supervision de la gestion d’arénas, piscines, soccers intérieurs, centres sportifs, récréatifs et communautaires) et directeur des opérations chez Vivaction (plage et piscines). Il occupe présentement le poste de directeur général du Sportium du collège Charles-Lemoyne à Ville Sainte-Catherine.
Il a piloté la révision et la rédaction des trois dernières éditions du Guide de sécurité et de prévention dans les arénas (2005, 2013 et 2021).



 

 

Le diner sera servi dans le restaurant de l’hôtel (vous devez présenter votre cocarde comme preuve d’inscription)

Afin de s’assurer que tout le monde ait le temps de manger avant la reprise des ateliers par la suite, nous vous invitons à respecter l’horaire suivant :

11 h 15 Dîner pour les bénévoles et le comité organisateur
11 h 45 Dîner pour les délégués
12 h 30 Dîner pour les exposants

rec Sera enregistré et disponible en redifussion dans le forfait virtuel

Conférence : Marketing RH afin de contrer la pénurie de main d’œuvre

On parle sans cesse de la pénurie de main-d’œuvre qui sévit au Québec, avec ce que cela suppose de défis pour attirer de nouveaux talents et retenir les employés actuels. Comment les techniques du marketing peuvent-elles contribuer à relever ces défis et procurer un avantage concurrentiel dans ce contexte difficile? Cette conférence abordera le contexte actuel de pénurie de main-d’œuvre au Québec, les bases du marketing RH, la mise en œuvre d’un plan de communication et la gestion de la réputation. À ce chapitre, il importe de savoir ce que l’on dit de son organisation… et réagir de façon appropriée selon les bonnes pratiques.

FG

Par Frédéric Gonzalo, consultant en marketing web
Frédéric Gonzalo compte plus de 25 années d’expérience dans le monde du marketing, des ventes et des communications. Après avoir cheminé dans le monde corporatif, allant du Club Med à VIA Rail Canada en passant par Tremblant, Fido Solutions et le Massif de Charlevoix, il fonde Gonzalo Marketing à la fin de 2011 pour partager sa passion du marketing et son expertise en matière de web et de médias sociaux.

.

ATELIERS DU BLOC F

F1 - Démonstrations au Complexe sportif Desjardins
 (atelier terrain)
Atelier terrain- Rassemblement à la porte #5 (arrière de l’Hôtel Rimouski) à 14 h 50. Le départ en bus se fera à 15h.

De 15h15 à 15h45 - 2 choix :

  1. Démonstration AQUAM : Entrainement en circuit
    C’est l’occasion d’expérimenter des appareils de mise en forme aquatique de chez AQUAM (apportez votre maillot). Cette séance d’initiation est animée par un kinésiologue formateur en aquaforme pour l’ARAQ.
    OU
  2. Démonstration Autoworq : nouvelle surfaceuse
    Traiter une glace parfaite est maintenant possible avec la WM Mammoth. Venez voir la facilité d’usage, le coupe-bordure intégré, le contrôle par joystick et le mode automatique. La WM Mammoth : un atout pour le traitement de glace professionnel

De 15h45 à 16h15 - 2 choix :

  1. Démonstration AQUAM : Structure WIBIT
    Il vous reste de l’énergie et vous voulez mettre vos collègues au défi? Lancez-vous sur la structure WIBIT (apportez votre maillot); les paris sont ouverts!
    OU
  2. Démonstration Distribution Sports Loisirs : produits pour traçage et repérage pour les terrains de soccer, baseball et football de la Société PHM
    1) Démonstration du traceur à peinture Stadélite; un tracteur mécanique sans moteur à essence ni batterie
    2) Présentation des concentrés de peinture blanche et jaune offerts en sachets écologiques
    3) Présentation de la gamme d’accessoires pour aider au traçage et au marquage des terrains



F2 - Le recrutement des retraités (salle Congrès A)

rec Sera enregistré et disponible en rediffusion dans le forfait virtuel

Cet atelier présentera quelques statistiques sur l’engagement et les motivations profondes qui animent les retraités sur le marché du travail, qu’ils soient rémunérés ou bénévoles. Les données tiennent compte du contexte de pandémie qui sévit depuis plus de deux ans. Quelques témoignages viendront compléter le portrait des retraités bas-laurentiens. L’atelier abordera par ailleurs certaines techniques de recrutement et de mobilisation, dans une formule ouverte aux échanges dynamiques et optimistes. 

MTPar Manolya Tükeli, enseignante, département de gestion et intervention en loisir, Cégep de Rivière-du-Loup
Née à Toronto d’un père turc et d’une mère québécoise, Manolya Tükeli a grandi à Lévis. Titulaire d’un baccalauréat en sciences sociales avec concentration en sciences du loisir de l’Université d’Ottawa, elle a obtenu un diplôme d’études supérieures en développement culturel et touristique à l’Université Laval en 2009. Ses expériences professionnelles comme agente de développement culturel à Montmagny, puis dans le réseau Villes et villages d’art et de patrimoine à la MRC de La Jacques-Cartier et la MRC de Témiscouata l’ont amenée à se spécialiser tout naturellement en loisir culturel et municipal.

F3 - Formation sur le guide de sécurité et de prévention dans les arénas (salle St-Laurent)

Cet atelier dure toute la journée (ateliers D5-E5-F3) - en vous inscrivant à celui-ci, vous ne pouvez participer à la conférence de cet après midi.

Cette formation s’adresse aux gestionnaires d’aréna et aux adjoints aux installations.

Objectif
Présentation des principales mesures préventives et sécuritaires recommandées dans la version 2022 du Guide de sécurité et de prévention dans les arénas ainsi que des actions appropriées à mettre en œuvre dans certaines circonstances.

Contenu :

  • Initiation aux concepts juridiques
  • Survol du répertoire législatif
  • Lignes directrices de l’aménagement des arénas
  • Mesures de prévention et d’urgence en lien avec la qualité de l’air
  • Directives particulières concernant la pratique sportive
  • Bref survol des mesures de prévention lors d’activités spéciales
  • Premiers secours et commotions cérébrales
  • Procédures d’urgence et plan d’évacuation
  • Santé et sécurité au travail et outil d’aide à l’analyse des tâches
  • Intégrité et comportement
  • Répertoire des bonnes pratiques


Benoit LazurePar 
Benoît Lazure, directeur général, Le Sportium
Membre ambassadeur de l’AQAIRS depuis 2008 et président provincial de cette association de 2002 à 2006, Benoît Lazure œuvre dans le domaine des arénas et des installations récréatives et sportives depuis près de 35 ans.
Diplômé de l’Université d’Ottawa en éducation physique avec spécialisation en administration sportive, Benoît Lazure a notamment été directeur général du centre des glaces Gilles-Chabot de Boucherville (quatre glaces et cinq pistes de curling) pendant 15 ans, directeur général adjoint au Groupe SODEM pendant sept ans (supervision de la gestion d’arénas, piscines, soccers intérieurs, centres sportifs, récréatifs et communautaires) et directeur des opérations chez Vivaction (plage et piscines). Il occupe présentement le poste de directeur général du Sportium du collège Charles-Lemoyne à Ville Sainte-Catherine.
Il a piloté la révision et la rédaction des trois dernières éditions du Guide de sécurité et de prévention dans les arénas (2005, 2013 et 2021).

Vous pourrez utiliser le coupon breuvage gratuit qui vous a été remis avec votre cocarde. 

Le banquet aura lieu dans la salle Congrès A (vous devez présenter votre cocarde comme preuve d’inscription)

VENDREDI

Le déjeuner est inclus dans votre forfait. Celui-ci est servi dans le restaurant de l’hôtel (vous devez présenter votre cocarde comme preuve d’inscription).

Conseil : Évitez les foules, venez manger tôt et éviter ainsi d’être pressé dans l’horaire.

.

rec Sera enregistré et disponible dans le forfait virtuel

Mieux se comprendre pour mieux travailler ensemble

Savoir décrypter le comportement humain est un atout extrêmement utile afin d’adapter son discours et se faire comprendre. En utilisant l’analogie des couleurs associée aux caractéristiques d’une personnalité, vous découvrirez facilement comment mettre en place des techniques pour mieux cerner vos interlocuteurs et dialoguer avec eux. Cette conférence personnalisée vise à aider les participants à devenir de meilleurs communicateurs, en comprenant davantage les subtilités du comportement humain.
Le but est de réaliser, grâce à des mises en situation concrètes, que la communication est beaucoup plus efficace et facile lorsqu’on utilise la science des couleurs. Les participants ainsi outillés, pourront améliorer grandement leurs relations interpersonnelles.

OBJECTIFS :
• Démystifier les différentes couleurs de personnalité afin de mieux se synchroniser.
• Découvrir le besoin spécifique de l’autre afin de pouvoir le combler adéquatement.
• Optimiser la gestion des attentes de chacun en ayant une meilleure compréhension de soi et des autres.
• Être outillé pour augmenter sa capacité d’adaptation face aux différents types de
personnalités.

RETOMBÉES :
• Optimisation du climat de travail et de la relation client.
• Réduction du stress, du mécontentement et des conflits interpersonnels

Richard AubéPrésentée par Richard Aubé

Praticien certifié en programmation neurolinguistique et auteur en psychologie, Richard est un conférencier de renommée internationale qui compte à son actif près de 1 400 conférences en Amérique du Nord ainsi qu’en Europe.
Doté d’une solide expérience en gestion, en vente et en développement des affaires, cet homme authentique à l’humour contagieux invite les gens à sortir du conformisme afin de réaliser leur plein potentiel.
Véritable passionné du comportement humain, il est aussi l’auteur d’un best-seller intitulé « Sortez de vos pantoufles en béton ! » vendu à plus de 19 000 exemplaires dans toute la francophonie, y compris en France, en Suisse et en Belgique.
Par sa fougue, sa touche philosophique et son style unique, Richard incite les gens eux aussi à faire une différence, à innover, à évoluer, bref à GRANDIR

 

.


Avant de naviguer sur notre site, veuillez accepter notre politique d'utilisation des cookies.